SOIXANTE

On gouverne un Etat
comme on cuit
un petit poisson :
avec précaution.
Si l'empire est gouverné
selon le Tao,
les démons invisibles
perdent leurs armes.
Non qu'ils ne soient puissants,
mais ils ne nuiront pas aux hommes.
Non qu'ils ne puissent nuire
aux hommes,
mais parce que le Sage, lui,
ne nuit pas aux hommes.
Les forces des entités invisibles
et celles du Sage
ne nuisent pas aux hommes
ni ne se nuisent mutuellement.
Cet état de chose
est une manifestation de la vertu
qui est à l'oeuvre dans le monde.
Et le monde,
par elle,
sera meilleur.

   << PRECEDENT    { Tao Tô King }    SUIVANT >>   
nouvelle traduction de Conradin Von Lauer ---- Editions Jean de Bonnot 1990