DOUZE

Les cinq couleurs
aveuglent l'homme.

Les cinq notes
assourdissent ses oreilles.

Les cinq saveurs
rendent sa bouche insensible.

Les courses et la chasse
égarent son esprit.

Les richesses
l'empêchent de progresser.

Ainsi
le Sage tourne
son regard en lui-même et,
loin du tumulte et des passions,
exerce librement son choix.

   << PRECEDENT    { Tao Tô King }    SUIVANT >>   
nouvelle traduction de Conradin Von Lauer ---- Editions Jean de Bonnot 1990