HUIT

La grande perfection
est comme l'eau.
Comme elle,
elle dispense ses bienfaits
aux dix mille êtres
et ignore les luttes.
Comme elle,
elle se détourne des obstacles
et les évite,
descend vers la vallée
et demeure là
où les hommes
ne peuvent pas habiter.
 
C'est pourquoi
elle est proche du Tao.
 
Dans tout et pour tout,
la perfection commande l'humilité.
 
Elle demande au coeur
d'être profond comme un puits.
 
Dans les rapports avec les autres
elle réclame des trésors de patience.
 
De la parole,
elle attend la vérité.
 
Quand il faut gouverner,
elle impose la loyauté et l'ordre.
 
Quand il faut agir
elle exige la compétence.
 
Elle s'exerce
au moment opportun
et ne lutte jamais.
Ainsi,
elle ne peut s'égarer.

   << PRECEDENT    { Tao Tô King }    SUIVANT >>   
nouvelle traduction de Conradin Von Lauer ---- Editions Jean de Bonnot 1990