Le petit guide de l'environnement sémantique 

 

La carte mentale


Le principe de la carte mentale consiste en la représentation d'une idée, d'un 'concept', sous une forme graphique:
La représentation uniquement verbale a cet inconvénient majeur d'imposer une linéarité, une idée après l'autre, et d'empêcher de par sa structure même d'approcher une question presque simultanément sur ses multiples aspects qui peuvent exister SIMULTANEMENT.
Plutôt que de travailler sur un problème avec le langage classique, cette méthode promeut une approche "graphique" : le "coeur" du sujet fait le centre du schéma, et chaque élément associé est lié à lui par une ligne - en fait une RELATION. On peut aussi ajouter des informations de second niveau.
Cette info m'est venue à l'occasion d'un reportage télévisé faisant état de la réussite incroyable du système d'éducation des enfants en Finlande. Et quelle méthode vroyez-vous qu'ils utilisent ? Et oui: la carte mentale.

La carte mentale ne règle pas la question de l'identification (confusion des niveaux d'abstraction, pour cela il y a le différentiel structurel), mais permet une évolution intéressante dans la façon de se représenter la 'réalité', qui jamais ne se laisse enfermer, ni dans les mots forgés pour la contenir, ni dans la structure de la langue.
Le mot n'est pas la chose.
Le langage n'est pas la réalité.
Représentation graphique plutôt que seulement verbale
Photo extraite d'un reportage de France3
(7MO Compression XviD)
sur une école finlandaise (CM2) utilisant la carte mentale.

Quelques autres photos:
   
   

Essai de création d'une carte mentale sur le terme 'Environnement sémantique'... (Version Open Office)
(c'est mon premier essai! ;-)

Accueil  |   L'environnement sémantique?  |   Blog  |   A propos...  |   Haut de page
Ce travail est placé sous licence Creative Commons CC-BY-NC