Accueil > Agriculture > L'Humus: Pour l'agriculture et le climat


  • Mises à jour de la page...
19.1.2019: Le "biochar" évoqué ci-dessous pose aussi des problèmes écologiques. Voir ici pour les détails.
28.2.2013: Création de la page
3.3.2013: Fête. Joie. Le doc est visible là (nouveau lien 18/11/2014).
6.3.2013: Extrait vidéo concernant le biochar (voir plus bas)
12.3.2013: Ajout de liens (bas de page)
10.6.2013: Ajout de ce lien
20.3.2015 Ajout de ce lien (O.N.U.)
  • En deux mots...

Un documentaire récent (et très peu diffusé) s'intéresse à l'Humus. Un sol riche en Humus:
• permet un stockage efficace, simple et peu coûteux du CO2;
• améliore la résistance du sol aux aléas climatiques;
• permet une meilleure qualité des productions, à un coût réduit,.

Or, chaque labour laisse s'échapper du CO2 et détruit l'Humus. L'utilisation de produits de synthèse (engrais, pesticides) désorganise, détruit aussi l'Humus.
Si l'on veut réellement utiliser cet écosystème vivant unique (et gratuit!), il faut réviser les techniques agricoles actuelles.

  • L'Humus
Ce documentaire très intéressant est parfois diffusé sur Encyclo, une chaîne malheureusement assez confidentielle.
Son titre est plutôt mal trouvé (décidément!) mais le contenu vaut le déplacement.
Humus - espoir oublié pour le climat

Un film autrichien de 2010
Produit par Visualize Filmproduktion
Réalisé par Wolfgang Scherz & Werner Huemer
• La bande-annonce:


Il semble bien que l'Humus, en plus de son utilité déjà connue en agriculture, puisse stocker de façon très efficace et stable de très grandes quantité de CO2, permettant ainsi de lutter de façon "écologique" contre le réchauffement de la planète.

Le film s'attache a décrire les multiples techniques dont on dispose pour augmenter la teneur en Humus des terres agricoles.

Tout d'abord un peu d'histoire avec ces étonnants champs surélevés précolombiens qui semblent créés par l'hommes et qui restent fertiles alors qu'ils ont été mis en place depuis plus de 1000 ans. Les régions dans lesquelles ils se trouvent sont pourtant soumises à une pluviométrie considérable, qui ne les a pourtant pas lessivés... Il est également fait référence à la Terra preta, que l'on retrouvera plus tard.
   • Les savanes côtières d'Amazonie (CNRS)
   • A lire... (pdf)
   • Chercheurs intervenants: Delphine Renard et Doyle McKey, de l'Université de Montpellier
   • Archéologie et écologie des savanes de Guyane


Une large part du document est ensuite consacrée au compostage, qui fait l'objet de nombreuses recherches, en Autriche et en Allemagne.
Interviennent plusieurs scientifiques dont certains de l'Université des ressources Naturelles et des sciences de la vie de Vienne
Intervenants:
   • Le Dr August Raggam (Ecologue)
   • Florian Amlinger, expert en gestion des déchets, consultant pour le Ministère de l'environment de Vienne,
   • Le Prof. Bruno Glaser, pédologue de l'Université de Bayreuth, Gerald Dunst, spécialiste du compostage, Eco-région de Kaindorf; Wilfried Hartl, écologue, Autriche; Le Dr. Peter LECHNER, Université des ressources Naturelles et des sciences de la vie de Vienne, le Dr. Klaus-Kurt HÜLSBERGEN, Univ. technique de Munich; Urs HILDEBRANDT, consultant en compostage; Angelika LÜBKE-HILDEBRANDT, écologue; David Neil BIRD, Biologiste, Joanneum Research, Graz.

Il est également fait référence de manière intensive à la version "industrielle" de la Terra Preta, appelée le Biochar:

Autres sujets abordés:
- L' Humus Symposium,

- Sekem, Grande "ferme" biologique en Egypte, avec le Dr. Ibrahim Abouleish, son créateur en Egypte: (Sekem signifie "La force de la vie" en Egyptien ancien)

- Rotation des culture+sol sous couvert+travail du sol minimum (semis direct) - Exemple au Brésil avec Gernold SCHARTNER, ing. agronome: Augmentation de la production entre 35 et 80% dans les dernières décennies.

- L'agroforesterie, avec Christian DUPRAZ, de l'INRA de Montpellier
   .L'agroforesterie: une voie de diversification écologique de l'agriculture européenne (PDF)
   .Agroforesterie. Des arbres et des cultures (Dossier sur France Culture, avec émission "Terre à terre")
   .Rapport de la FAO sur l'agroforesterie (Février 2013)

Quelques conclusions....
Les sols bien "équipés" en Humus résistent beaucoup mieux aux aléas climatiques. Ils sont très peu lessivables et peuvent stocker de grandes quantités d'eau, ce que les sols surexploités et quasi-morts de l'agroindustrie ne peuvent faire, faisant peser de gros risques sur notre approvisionnement en nourriture.

Les techniques agronomiques alternatives ne sont plus de simples lubies d'écolos à la bougie. Il y a de la science. De la vraie. De celle qui impressionne le populo, avec blouses blanches, expérimentations selon les normes et labos rutilants.
Quelle science utiliser? Celle qui vise le court terme (un ogm pesticide est une stupidité à moyen terme: les risques liés à la transgénèse s'ajoutant à la durée de vie ultra-courte du bricolage) ou celle qui travaille à rendre le système aussi autonome et productif que possible en limitant au maximum les interventions humaines, profitant de l'écosystème naturel, pour peu que tout cela soit bien pensé ?...

Une autre conclusion, conséquence de la précédente: aussi longtemps que l'agriculture sera la "vache à lait" d'un complexe scientifico-industriel qui regroupe en particulier les sciences du génôme, les fabricants de matériels et les banques, on peut s'attendre à bien des résistances des agriculteurs, devenus de simples rouages dans le système... et qui parfois, atteints d'une certaine forme du "syndrome de Stockolm," défendent ceux qui les exploitent le plus.

Il faut lutter contre la dépendance de l'agriculture à la poudre blanche...

Elle donne un coup de fouet certain, mais a des conséquences désastreuses à long terme: destruction de la structure et pollution des sols, des nappes phréatiques et des eaux de ruissellement.
On peut ajouter à la liste des risques dans l'approvisionnement de cette poudre magique, autant pour les dérivés du pétrole, que des minerais...

  • Sujets associés (sur ce site)
Le BRF (Bois Raméal Fragmenté)
L'Agriculture naturelle de Masanobu Fukuoka

Sur l'agriculture en général

  • Liens
• Les Nations Unies s'intéressent à la question
Could Photosynthesis Be Our Best Defense Against Climate Change?
Le biochar sur WikiPedia...
La civilisation Maya et ses champs surélevés...
Ibrahim Abouleish, fondateur de Sekem
Le compostage
L'agroforesterie
L'Humus



URL : http://midier.net/agro/Humus.html Copyleft Michel Dussandier
Création de cette page 28/2/2013